Projet de loi sur l’importation de la fripe : La colère s’installe

Le nouveau projet de loi sur l’importation de la fripe soulève une grande polémique. Les habitants de Ksour Essef du gouvernorat de Mahdia et les commerçants de friperie ont organisé aujourd’hui, 05 octobre 2016, une marche de protestation contre le nouveau projet de loi réglementant l’importation de la fripe.
Selon des informations rapportées par Shems Fm, les manifestants ont bloqué la route devant le siège de la délégation exigeant la présence du gouverneur de la région.
Pour sa part, la chambre nationale des importateurs et exportateurs de friperie, elle a menacé le gouvernement d’une grève générale, estimant que cette loi est une menace pour la source de revenu du secteur qui assure plus de 200.000 emplois directs et indirects.
Cette loi aura aussi, selon la chambre, un impact direct sur la qualité de la fripe importée et causera la faillite de 47 entreprises et ouvrira la porte à des intervenants qui n’ont aucune connaissance de la friperie.

Articles similaires