Bizerte : L’usine Eutriko ferme ses portes sans préavis

350 ouvriers qui devaient reprendre du service à l’usine de couture Eutriko dans la ville de Menzel Jemil à Bizerte, après leur congé annuel de trois semaines, ont été surpris de la fermeture de l’usine pour des raisons économiques, rapporte Mosaique Fm.

Selon la même source, les ouvriers ont annoncé que cette fermeture intervient sans préavis, qu’aucune action syndicaliste n’a été enregistrée dans cette usine et que cette institution était un exemple à suivre en matière de stabilité sociale.

Articles similaires