Tourisme : La chaîne hôtelière El Hana international lance un cri de détresse au gouvernement

L’administrateur judiciaire nommé à la tête de la chaine hôtelière touristique El Hana international Fethi Said a appelé, mardi , le gouvernement à sauver la situation de cet hôtel situé à l’avenue Habib Bourguiba dans la capitale, précisant que l’Etat doit à l’hôtel 33,4 Millions de dinars (MD), soit 91% du total de ses dettes.

Il a indiqué dans un communiqué publié, mardi 19 juillet 2016, à Tunis que la fermeture de l’hôtel qui a eu lieu récemment après la coupure de l’électricité et du gaz ainsi que le refus de la banque nationale agricole (BNA) de régler le bail de son agence, située à l‘hôtel et l’annulation du contrat de l’assurance par la police de l’assurance LLOYD, pour le non recouvrement des droits depuis 2014, constituent un danger pour la situation sociale et sécuritaire ainsi que pour le secteur du tourisme.

D’après TAP

Articles similaires