Deux femmes de Aïn Ghelal sauvées de la mort par une chienne

En allant, hier mercredi 29 juin 2016, tirer de l’eau au puits voisin, les deux dames de Aïn Ghelal (Bizerte) étaient loin de se douter qu’elles allaient y tomber. Leurs vies étaient en danger et elles risquaient la noyade, à tout instant.
Leur mésaventure n’avait cependant pas échappé à Leïla, la chienne des voisins, qui était attachée à sa niche, à quelques pas de là. Les aboiements de la bête n’ayant pas été entendus, ni d’ailleurs les appels à l’aide des deux infortunées paysannes, Leïla a réussi ç tirer sur sa laisse et à se libérer pour aller alerter ses maîtres et par ses va et vient entre le puits et la demeure, elle a laissé comprendre le drame. Les maîtres de la chienne ont immédiatement alerté les services de la protection civile qui ont réussi à sauver les deux dames et à les transporter à l’hôpital Habib Bougatfa de Bizerte pour y recevoir les soins nécessaires. Leur vie ne semblent pas être en danger a indiqué une source hospitalière.
Leïla est aujourd’hui chouchoutée comme un coq en pâte et a droit à la reconnaissance éternelle de ses deux obligées et de leurs familles respectives.

M. Bellakhal

Articles similaires