Le marché russe, en tête des entrées européennes

Selma Elloumi, ministre du tourisme a indiqué, à Djerba, que le marché russe occupe actuellement, la première position, devançant le marché français, pour ce qui est des entrées touristiques européennes, en Tunisie, avec l’afflux de délégations touristiques en provenance de ce pays.

Lors d’une rencontre de presse, tenue à Djerba, avec une délégation russe comptant 48 journalistes, la ministre a assuré que « plusieurs mesures ont été prises pour préserver ce marché  » dont le renforcement du transport aérien, l’instauration de tarifs « adéquats » pour leur séjour outre l’intérêt accordé à l’aspect sécuritaire. Quelque 2 millions d’euros ont été consacrés à des campagnes de promotion de la destination Tunisie, sur le marché russe.

Abdelmajid Kahlewi, représentant de l’office national du tourisme tunisien (ONTT), en Russie, a souligné l’importance de ce marché en provenance duquel « nous attendons de 400 mille à 500 mille touristes, cette année ».

La ministre a annoncé que 20 hôtels ont rouvert cette saison à Djerba, sur un total de 38 hôtels qui avaient fermé leurs portes, faisant savoir que 9 unités hôtelières vont prochainement ouvrir sur l’Ile.

Plusieurs journalistes russes ont assuré à cette occasion qu’ils vont diffuser des messages positifs en Russie après leur séjour en Tunisie. Ils ont exprimé leur admiration pour la région de Djerba-Zarzis, qui allie le soleil et la mer avec une diversité du produit touritique, tout en soulignant le climat de sécurité qui y règne

Articles similaires