UNE BRIGADE ÉCONOMIQUE AGRESSÉE PAR UN COMMERÇANT ET PAR…DES AGENTS DE LA GARDE NATIONALE (?!)

Le fait est assez hallucinant et incompréhensible.

Il oblige en tout cas à se demander si réellement l’intérêt du citoyen est « au centre des préoccupations » et si la lutte contre les dépassements de toutes sortes est une réalité palpable conforme aux déclarations ressassées à l’envi. L’on se demande également dans quelle mesure certains escrocs et autres arnaqueurs et fraudeurs bénéficient de la compréhension de ceux qui sont appelés à les combattre.
Dans une déclaration à la presse, M. Zouhair Bouzayane, membre de la commission nationale du syndicat au ministère du commerce, a dénoncé l’agression caractérisée perpétrée, hier, jeudi 9 juin 2016, par un commerçant de Bizerte qui vendait de l’huile subventionnée, contre trois agents composant une équipe de contrôle économique. Alertée par un citoyen pour hausse illicite des prix, l’équipe s’est rendue sur place (à Béni Nefâa, pour être précis) où elle aurait été accueillie par un commerçant menaçant et brandissant une barre de fer. Selon Leïla Mahli, un membre de l’équipe qui s’exprimait au micro de Shems FM, le commerçant a appelé certains agents de la garde nationale à la rescousse, lesquels agents auraient agressé au moins deux agents de l’équipe chargée du contrôle des prix.

M. Bellakhal

Articles similaires