Pour des problèmes environnementaux, l’APSLB écrit à la mairie et au gouvernorat

L’Association de la protection et de la sauvegarde du littoral de Bizerte (APSLB), constamment en éveil, œuvre avec constance pour lutter contre toutes sortes de dépassements et violations relevés contre la nature et l’environnement qu’il soit urbain ou extra urbain.
C’est ainsi qu’il vient d’adresser une missive au président de la délégation spéciale de Bizerte dans laquelle il attirait l’attention du premier magistrat sur les occupations illégales des trottoirs de la Corniche, promenade de prédilection des estivants. Photos et documents à l’appui, il l’appelle à prendre les mesures adéquates pour démanteler ou déplacer les baraques érigées sur le passage des promeneurs lesquelles, selon les affirmations du président de l’APSLB ne bénéficient d’aucune autorisation légale.
Notre journal « Investir-en-Tunisie » a contacté le maire de la ville pour l’écouter à ce sujet. Il a indiqué que ce n’était là qu’un détail qui ne méritait pas une telle agitation, que la mairie était au courant et que chaque chose avait son temps. Il a déclaré qu’il était actuellement davantage soucieux par le problème de la collecte des ordures qui n’a pu être assurée à cause de la fermeture de la décharge régionale pour travaux d’extension , ajoutant que la mairie de Bizerte demeure attachée à l’application de la loi et que si la baraque a été érigée illégalement, ses services n’hésiteraient pas un instant pour ordonner son démantèlement.
D’autre part, l’APSLB a adressé une demande au gouverneur de Bizerte pour obtenir son soutien pour le nettoyage, le désherbage des deux cimetières d’El Aïn et Bennour dont l’état est tout simplement pitoyable. Sur la demande du gouverneur qui a donné son accord de principe, un devis des travaux à effectuer a été établi et il est attendu que les travaux débuteraient dans les semaines à venir.

M. Bellakhal

Articles similaires