Sport : franc succès de la coupe de Tunisie VTT 2016

La forêt de Aïn Damous de Bizerte a abrité, dimanche dernier, la 2ème manche de la coupe de Tunisie VTT 2016, dénommée « Nouveau Défi ». Cette épreuve organisée par la section VTT de la Fédération Tunisienne de Cyclisme (FTC), en partenariat avec le Club Tri Xtreme de Bizerte, a connu un grand succès, malgré les quelques couacs enregistrés au niveau de l’organisation dont essentiellement l’absence de barrières, pourtant fermement promis par les parties concernées. Ce qui n’a pas manqué de susciter l’ère de Chris Chams Morin-Ouerfelli, manager général VTT et BMX à la FTC pour qui une telle « négligence » serait la cause première de l’annulation d’une telle épreuve, d’autant si elle vise à acquérir un statut international. Au niveau sportif, le succès a été sensible quoique chacun ait eu l’impression que cela pourrait être mieux. La remarque principale a été l’absence des autorités, si l’on excepte une brève apparition de la déléguée de Bizerte-nord ou un représentant du commissariat régional du sport, la présence du vice-président de la FTC. Une présence remarquée a été également celle de la famille Bellakhal, mère et père de feu Haythem Bellakhal, directeur technique du Starting Club de Bizerte et membre fondateur du club VTT de Bizerte. Les organisateurs de cette épreuve, avec l’accord des instances fédérales, ont tenu à rendre un vibrant hommage au regretté disparu en la personne des membres de sa famille qui ont donné plusieurs coups d’envoi à nombre de courses et en décorant les vainqueurs, tout en recevant une médaille honorifique en signe de remerciement pour les services rendus au sport VTT par Haythem Bellakhal.
Cet événement qui en est à sa troisième édition a attiré plusieurs clubs de jeunes Vététistes de différentes régions du pays. L’on a compté une bonne dizaine de clubs ayant engagé plus d’une centaine de vététistes toutes catégories ainsi que des « candidats libres » qui ont honoré leurs noms en remportant des places premières.
Ce sport écologique par excellence gagne aujourd’hui en consécration et attire de plus en plus d’adeptes, grâce notamment à des campagnes de promotion soutenues auprès des jeunes. En vue d’éloigner notre jeunesse de toutes tentations inavouées, il conviendrait que les autorités centrales accordent un intérêt particulier à cette discipline et à ses pratiquants.

M. Bellakhal
Crédit photo : Tarek Rassaa

Articles similaires