DSK sera chargé de redorer l’image de la Tunisie

L’ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn va travailler dès la rentrée à la mise en œuvre et la promotion du plan de développement quinquennale 2016-2020 de la Tunisie.
Dominique Strauss-Kahn a remporté avec la banque Arjil, le bureau d’ingénierie tunisien Comète et le groupe Jeune Afrique un appel d’offres important du gouvernement tunisien portant sur la mise en œuvre et la promotion du plan de développement quinquennal 2016-2020.
Déjà conseiller de plusieurs autres pays comme le Maroc ou la Serbie, DSK sera chargé de participer au redressement économique de la Tunisie, touchée par une série d’attentats en 2015. L’ex-président du FMI doit aussi permettre de faire revenir des investisseurs en Tunisie.
Rappelons qu’en 2015, la Tunisie a enregistré une croissance de 0,8%, contre 2,7%, en 2014, selon les données de la Banque mondiale. Le taux de chômage reste particulièrement élevé, à 15% de la population active, et principalement chez les jeunes.

Articles similaires