Bizerte : reboisement de la forêt « SAMADIYA », mais après ?

Mise à grand mal par des « citoyens » sans scrupules, mus par le seul instinct du lucre, la forêt de Samadiya (également connue sous la dénomination de Bois sacré) va bénéficier, dès aujourd’hui, vendredi d’une opération de reboisement.
Cette mesure a été prise après que des décisions ont été prises et exécutées de procéder à la démolition d’habitations illégalement érigées au beau milieu des bois dont une bonne partie a été sciemment détruite par l’abattage de pas moins de 5000 arbres.
Une opération qui a été fortement médiatisée, qui a été saluée par les uns tandis que d’autres criaient au bluff, faisant constater que seules quelques clôtures avaient été abattues, sans que les propriétaires coupables en aient été sérieusement affectés. Pour sa part, le gouverneur persiste et signe en organisant une réunion lors de laquelle il exprimait sa détermination « à appliquer la loi dans toute sa rigueur » et appelait la société civile et les organismes à soutenir son initiative »
Dans l’attente de la poursuite de cette action pour mettre fin aux violations continues de la nature, propriété de la collectivité et de lui restituer son droit, une opération de reboisement a été décidée à laquelle prendront part différentes composantes de la société civile, des associations, des élèves…il s’agira de remplacer les arbres arrachés pour laisser place aux constructions. Cependant ces dernières continueront à narguer les initiateurs de cette action et se moqueront des efforts déployés pour maquiller les marques indélébiles portées à la forêt.
A moins d’une action spectaculaire déterminante et dissuasive que personne ne semble pouvoir mener, en la circonstance.

M. Bellakhal

Articles similaires