Daesh en voie d’éliminer ses chefs de guerre

Le site almasdarnews.com rapporte des témoignages de militants en Syrie et en Irak selon lesquels Daesh a exécuté, pendant le seul mois d’avril, quelque 21 de ses commandants a Raqqa, fief de l’état islamique, devenu sa capitale depuis 2013. Ces personnes ont été tuées pour avoir déserté les champs de bataille, indique le site.
Précédemment, 45 membres de Daeshen Irak ont été exécutés et leurs corps congelés pour avoir tenté de fuir les combats, a annoncé l’agence de presse irakienne alsumaria News. Les dépouilles des victimes ont été exposées le long d’une route en guise d’avertissement pour ceux qui veulent faire défection.
Ces liquidations surviennent sur fond de perte par le groupe terroriste de territoires en Syrie et en Irak ainsi que de sites d’hydrocarbures et de réserves d’argent liquide.
Selon le journal britannique The Mirror, les combattants de Daesh sollicitent régulièrement l’intervention de médecins pour se faire délivrer des certificats de dispense de combat.

M. Bellakhal

Articles similaires