TUNISAIR communique ses chiffres de 2015

Tunisair informe, qu’en 2015, le taux moyen de la régularité de ses vols a été établi à 54% (retards supérieurs à 15 mn et moins d’une heure). Elle gagne ainsi deux points par rapport à 2014 et trois points par rapport à 2013.
En 2015, 390 vols retardés ont été enregistré contre 730 vols en 2014, soit une diminution de 47%. En termes de répercussions financières, les retards de plus de trois heures ont impliqué de lourdes indemnisations pénalisantes pour la Compagnie.
Cette diminution conséquente est expliquée par une mobilisation permanente du comité de régularité des vols effectués, avec une analyse minutieuse des retards subis, particulièrement sur le plan endogène ainsi que l’application de décisions de mesures correctives conséquentes et un suivi assurant leur stricte application.
Sur l’ensemble des aéroports nationaux, le taux moyen de régularité des vols est sensiblement pénalisé par celui de l’aéroport de Tunis-Carthage qui, outre le facteur exogène à Tunisair lié à son encombrement structurel, accapare la majeure partie de l’ensemble de notre trafic. Cela étant étroitement lié à la chute quasi vertigineuse du trafic des vols « charter », conséquente après la révolution et particulièrement les attaques du Bardo et de Sousse l’an dernier. Tunisair a ainsi opéré un redéploiement sur le trafic régulier.
Il convient enfin de signaler que cette amélioration a été réalisée au cours d’une année 2015 qui a connu pendant neuf mois une paralysie quasi-totale de l’activité de la société Tunisie Catering (depuis mars 2015) perturbant lourdement la régularité des vols. Tunisair a déployé tous ses moyens pour parer à cette défaillance dans un premier temps puis a contribué majoritairement dans la reprise de l’activité de cette société (depuis le 1er mars 2016) dans un deuxième temps.

Articles similaires