Des employés de la STIR rejettent l’appel à la grève de leur syndicat

Des employés de la Société Tunisienne des Industries de Raffinage (STIR) ont rejeté catégoriquement l’appel de leur syndicat de base à entamer une grève, estimant que cette dernière n’était pas opportune et qu’elle ne ferait que nuire aux intérêts de leur entreprise et aux leurs. Ces ouvriers font ainsi preuve de lucidité et de patriotisme.
Ils vont même plus loin en exigeant la dissolution pure et simple du bureau exécutif lequel, selon eux, favorise les recrutements sur le seul et principal critère de l’affiliation syndicale.

M. Bellakhal

Articles similaires