Démolition de villas illégales à Samadiya de Bizerte : un coup de bluff ?

L’exécution d’une décision de démolition de villas de luxe illégalement construites dans la forêt de samadiya de Bizerte et qui ont causé la destruction de quelque 5000 arbres a enflammé les réseaux sociaux et suscité autant l’ire des citoyens que leur bonheur. Les informations ont parlé de la destruction d’une centaine de logements, mais elles ont été démenties par un journaliste qui est allé visiter le site de ces démolitions. Il a expliqué s’être rendu sur place après l’opération de destruction et qu’il avait remarqué que seules deux villas avaient été effectivement rasées sur un total d’une centaine annoncée. « Ce n’était qu’un coup médiatique ! » a écrit ce journaliste dans un post commentant ces informations et publié sur Facebook. Si la chose est vraie, c’est à vraiment désespérer des bonnes consciences et des bonnes volontés.

M. Bellakhal

Articles similaires