La BEI œuvrera plus que jamais à soutenir le processus de transition économique et social en Tunisie

/images/articles/BEI-Tn.jpg

«La Banque européenne d’investissement (BEI) appuiera davantage la Tunisie aux double plans financier et technique, au cours de la prochaine période», a déclaré Werner Hoyer, président de cette institution, au cours d’un entretien qu’il a eu, vendredi 04 mars 2016, au Luxembourg avec le chef du gouvernement Habib Essid.

Le responsable de la BEI a ajouté que son institution «œuvrera plus que jamais à soutenir le processus de transition économique et social en Tunisie».
L’entretien, auquel a participé le vice-président de la BEI Roman Escolano, a permis de discuter du développement des relations entre la Tunisie et cette institution ainsi que des moyens de les consolider.
Evoquant la réussite du processus de transition démocratique, Essid a appelé à la nécessité de réaliser un saut économique rapide afin de lutter contre l’extrémisme et relever les défis sociaux et économiques auxquels fait face le pays.
Escolano a, pour sa part, rappelé que la BEI a consacré, depuis le démarrage de la transition démocratique en 2011, une enveloppe de 1,5 milliard d’euros à la Tunisie.
Cette enveloppe a été allouée à la réalisation de nouveaux projets dans des secteurs vitaux pour l’économie, comme l’énergie, l’infrastructure de base, l’éducation et le logement social, outre le secteur privé.

Articles similaires