Le tiers des entreprises en Tunisie obligé de donner des pots-de-vin !

/images/articles/Pot-de-vin.jpg

Selon la dernière enquête sur le climat des affaires, réalisée par l’Institut tunisien de la compétitivité et des études quantitatives (ITCEQ) au titre de l’exercice 2015, le 1/3 des entreprises en Tunisie est obligé de payer des pots-de-vin pour faciliter leurs transactions avec les administrations tunisiennes.

Réalisée auprès de 1200 entreprises, l’enquête ajoute que 32% de ces entreprises estiment que la douane tunisienne figure parmi les administrations publiques les plus corrompues en Tunisie.
La corruption a concerné aussi les services publics (15%), les marchés publics (12%) ainsi que l’inspection et le contrôle (13%), dont notamment le contrôle sanitaire et l’hygiène (10%). Au titre de l’exercice 2015, 8% des entreprises concernées ont affirmé qu’elles ont été obligées de payer des pots-de-vin au système judiciaire et 14% d’entre elles à l’administration fiscale.
Selon les résultats du sondage, la valeur des pots-de-vin payés s’élève à environ 0,62% du chiffre d’affaires des entreprises qui ont imputé leur recours à la corruption au souci d’accélérer les procédures (64%), d’éviter le blocage de leurs dossiers (53%), d’éviter l’application de la loi (22%) et de réduire des droits exigés (19%).

D.M

Articles similaires