Zodiac Nautic relocalise sa production chinoise en Tunisie

/images/articles/zodiac.png

Le leader mondial de la fabrication et la vente de bateaux pneumatiques, Zodiac Nautic, qui avait failli disparaître en 2015, repart de plus belle en relocalisant en France, dans son site haut-garonnais d’Ayguevives, et en Tunisie, sa production chinoise.

Sept mois après son sauvetage par la société Energetic Developpement, l’entreprise de bateaux pneumatiques Zodiac Nautic a commencé à rapatrier à Ayguesvives (en France) et en Tunisie une partie de la production qui avait été délocalisée en Chine en 2013. Une deuxième vague est prévue en septembre.
La production de flotteurs PVC de la gamme Zodiac a redémarré début février sur le site haut-garonnais. Une deuxième vague suivra en septembre prochain avec le rapatriement de la production de flotteurs pour la marque Bombard entre la Tunisie et Ayguesvives.
L’objectif de l’entreprise étant de rapatrier 100% de la fabrication de flotteurs sous-traitée en Chine et 80% de son activité annexes. Une sous-traitance chinoise sera maintenue pour assurer l’approvisionnement des revendeurs de la zone Océanie.
Pour la célèbre marque qui était proche du naufrage en 2015, cette relocalisation est aussi l’occasion de retrouver sa « chasse-gardée » et de reprendre la main sur des « savoir-faire technologiques qui ont fait sa réputation ».
Très endettée, la société contrôlée entre 2007 et 2013 par deux fonds d’investissement américains successifs Carlyle puis OpenGate Capital, ne disposait plus de la moindre trésorerie pour faire face à son carnet de commandes, d’où son placement redressement judiciaire en avril 2015.
Zodiac Nautic avait évité le naufrage en 2015 avant d’être cédé à un repreneur. Aujourd’hui, l’entreprise emploie 300 personnes, dont 188 en Tunisie et 80 en France.

D.M

Articles similaires