Tunisie : l’année 2016 commence mal pour la Compagnie des phosphates de Gafsa

CPG_GREVE-Tunisie.jpgEntre le 01er janvier et le 06 février 2016, la production de la CPG (Compagnie des phosphates de Gafsa) n’a pas franchi la barre des 361 000 tonnes. Cette performance est inférieure de 41% aux prévisions de la CPG sur cette période. C’est ce qu’a déclaré Hafedh Ben Yahya, responsable de la direction de contrôle de la production.

Dans une déclaration accordée à la TAP, Ben Yahya a indiqué que ce résultat est dû aux revendications sociales des habitants des gouvernorats où se font l’extraction et la transformation du phosphate et de ses produits dérivés. Depuis le début de l’année, ces contestations pour l’emploi ont enregistré une recrudescence.

Il y a deux semaines le fonctionnement de la compagnie a été réduit à 30% de sa capacité en raison du blocage des mines d’extraction de phosphate brut et des unités de production de phosphate commercial à Om Laârayes, Redeyef et à la mine de Kef Chefaier. La laverie de la mine de Kef Eddour, une composante importante de la compagnie a tout simplement été bloquée.

La compagnie risque donc de ne pas atteindre l’objectif de production de 6,5 millions de tonnes en 2016 qu’elle s’est fixée. Elle a même de fortes chances de renouer avec le scénario noir de 2014 où elle n’avait fonctionnée qu’à 55% de ses capacités.

Investir En Tunisie

 

Articles similaires