Certaines voitures confisquées ne peuvent pas être vendues en Tunisie !

Slim_Chaker.jpgLors d’une conférence de presse tenue mercredi 10 février 2016, le ministre des Finances, Slim Chaker, a indiqué que certaines voitures confisquées ne peuvent pas être vendue en Tunisie.

« La valeur de ces voitures dépasse le niveau de vie des Tunisiens. Pour cela, notre département a décidé de les exposer dans les marchés internationaux », a-t-il ajouté.

M.Chaker an en outre, annoncé que seize des entreprises saisies par l’Etat seront mises en vente au cours de cette année, rappelant que sept des entreprises confisquées ont déjà été vendues pour la somme de 1.375 millions de dinars tunisiens. « L’Etat n’a vendu qu’une petite partie des biens confisqués des membres de famille du président déchu. D’ici fin 2016, les biens confisqués vendus par l’Etat  rapporteront à la caisse de l’Etat une somme de 117 millions de dinars », a-t-il encore précisé.

D.M

Articles similaires