Tunisie-Bizerte : après l’invasion des poux, séances d’information avec les parents

Poux_infection.jpgLes services de la santé et de la médecine scolaire de Bizerte sont sur les dents depuis la découverte de nombreux cas d’infestation par les poux dans différents établissements scolaires et des jardins d’enfants de la ville. Une cinquantaine de cas ont été recensés et le bilan n’est nullement définitif.

Des visites d’équipes médicales ont été programmées dans le but de prodiguer conseils et directives tant aux élèves qu’à leurs parents afin d’endiguer la dissémination des poux de tête et d’éviter leur transmission.

Il est à signaler que la plupart des écoles connaissent un jour ou l’autre une invasion de poux. Ce qui a pour conséquence d’irriter les nerfs des parents et des enseignants. Dès lors la pédiculose n’est pas loin qui est contagieuse par contactdirect avec l’individu contaminé ou de ses vêtements.

Des actions conjuguées sont alors à nécessaires à commencer par une inspection rigoureuse  des chevelures en passant par des traitements sur place des élèves atteints. Cependant, l’accent doit être mis sur l’organisation de séances d’information adéquates conjointement avec les associations, les parents, l’administration et les services d’hygiène. Il est à signaler, selon un responsable de la santé publique qu’aucun danger pour la santé des enfants n’est à craindre conséquemment à ce parasite.

M. Bellakhal

Articles similaires