Tunisie-Grève anarchique au Port de Rades: les pertes estimées à 4 millions de dinars

port-de-rades.jpegL’activité au sein du port de Rades-la Goulette a repris après un blocage de deux jours en raison d’une grève anarchique de plus de deux jours observée par près de 30 agents relevant de la société tunisienne d’acconage et de manutention (STAM), a affirmé Ghassen Ouiji, chargé de communication au ministère du transport.

Il a indiqué, dans une déclaration à la TAP, que les grévistes, qui ont fermé la porte principale du port, ont mis fin à leur grève tard dans la nuit de jeudi après l’annonce du ministère de recourir à la réquisition. « Il s’agit d’un mouvement anarchique qui n’a été revendiqué par aucune partie », a-t-il ajouté.

Ouiji a, par ailleurs, révélé que la grève a causé à l’Etat des pertes directes estimées à 4 millions de dinars, outre le préjudice porté à l’image du pays, surtout que plusieurs navires étrangers n’ont pas pu décharger leurs marchandises au port.

Les protestataires réclament l’augmentation du nombre d’heures de travail supplémentaires forfaitaires qui permet aux agents de bénéficier des honoraires d’heures supplémentaires même s’ils ne les font pas.

Un navire italien transportant des composants aéronautiques a du quitter le port de la Goulette sans toutefois avoir déchargé sa marchandise, alors qu’un nombre important de bateaux attendent l’autorisation pour entrer au port.

Près de 300 agents travaillent au port de Rades-la Goulette qui constitue l’un des principaux liens commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur.

Investir En Tunisie

Articles similaires