Tunisie : le CJD présente sa stratégie 2016-2017

/images/articles/Bureau-CJD-2016-Tunisie.jpg

Le Centre des Jeunes Dirigeants d’Entreprise (CJD) a présenté, le jeudi 28 janvier 2016, sa stratégie pour la période 2016-2017 et ce lors d’une conférence organisée à Gammarth en partenariat avec la Konrad Adenauer Stiftung.

Le nouveau bureau élu le 11 décembre dernier pour un mandat de deux ans a annoncé avoir choisi de travailler sur deux axes stratégiques, à savoir la force du réseau et la force de proposition, sous le slogan « Agitateurs de performances ».
Le CJD s’attachera en effet à faire valoir une identité forte, à partager des valeurs et des projets et également peser sur les comportements et les choix des décideurs économiques, politiques et sociaux.
Ce mouvement patronal multisectoriel de jeunes dirigeants responsables, compétents, rayonnant sur son éco-système d’une façon locale, régionale et nationale se veut être le représentant du tissu économique de la Tunisie de demain.
Le CJD Tunisie poursuit une mission fédératrice et universelle, porteuse de valeurs humaines et d’efficacité économique, mission qui défend un ‘’libéralisme responsable’’, plaçant l’humain au cœur de toutes les préoccupations et mettant ‘’l’économie au service de l’Homme’’.
La mise en œuvre de cette mission se fonde sur le principe de ‘’La Performance Globale’’ qui associe, à la performance économique de l’entreprise, une dimension sociale, sociétale et environnementale.

/images/articles/Wafa-Laamiri-presidente-CJD.jpg

Lors de la conférence, Madame Wafa Laamiri, présidente nationale du CJD, a mis en exergue les 3 ambitions du CJD Tunisie qu’elle a présentées comme suit :
1) « Agir pour être force de proposition, partenaire des réformes et de l’action constructive : pour un CJD dynamique, constituant une force de proposition, engagé et influent, partenaire des réformes et de l’action constructive pour transformer l’entreprenariat et l’entreprise et favoriser la croissance ;
2) Œuvrer pour un environnement pacifié, une convergence régionale et la cohésion sociale: encourager le dialogue social entre les partenaires, promouvoir les valeurs du CJD (responsabilité, solidarité, éthique, loyauté, courage, innovation, performance).
3) Œuvrer pour un environnement participatif et favorable à l’initiative et à la création de valeur : faire remonter les entraves que rencontrent les dirigeants dans les différents secteurs et œuvrer à diminuer ces entraves à la croissance des entreprises avec un cadre réglementaire qui favorise la création de valeur ».

A propos du CJD :
Le Centre des Jeunes Dirigeants d’Entreprise (CJD) est une organisation relevant de l’UTICA qui soutient, dans un cadre global et non sectoriel, les intérêts spécifiques des jeunes dirigeants. Créé en janvier 1998 en collaboration avec le CJD France, il a pour but de préparer la jeune entreprise tunisienne à relever le défi de la mondialisation.
Le CJD compte actuellement 11 sections actives en régions et environ 400 Jeunes Dirigeants (dirigeants d’entreprises et cadres dirigeants) de moins 45 ans de plusieurs secteurs.

Le nouveau bureau exécutif national élu pour le mandat 2015 – 2017 se compose comme suit :

Wafa Laamiri : Présidente Nationale
Moez El Ghali : Premier vice-président / Chargé du sponsoring
Mouna Chaieb : Deuxième vice-président / Chargée de la formation
Mohamed Hachicha : Trésorier / Chargé de la formation

Les Membres :
Mehdi Sellami : Chargé de la formation
Emna Ben Yedder : Chargée du partenariat, projets et fonds
Neila Ben Zina : Chargée du partenariat, projets et fonds
Mohamed Krid : Chargé de la communication et relation presse
Nadaa Ghozzi : Chargée de la communication et relation presse
Amira Ellouze : Chargée de l’entreprenariat
Mounir Hbaieb : Chargé de l’entreprenariat
Melik Guellaty : Chargé de l’entreprenariat et des relations internationales
Dhia Ben Letaifa : Chargé des relations internationales
Mehdi Allani : Chargé du développement régional et réseau
Amin Sellami : Chargé du développement régional et réseau

Articles similaires