Les bijoux de la Tunisie exposés à l’Institut du Monde Arabe à Paris

/images/articles/IMA_Institut-Monde-Arabe.jpg

Les bijoux de la Tunisie seront présentés au public en France dans le cadre d’une exposition baptisée « Des trésors à porter, bijoux et parures du Maghreb », qui aura lieu à l’Institut du Monde Arabe (IMA) du 11 février au 28 mars 2016.

Lors d’une conférence de presse tenue lundi, Jack Lang, président de l’Institut, a présenté les principaux événements de la programmation de l’année 2016 qui seront axés, notamment sur des expositions, des rencontres et différents spectacles. « Il y a plusieurs projets au profit de la Tunisie qui sont en gestation, mais qui n’ont pas encore abouti », a déclaré Jack Lang à la Tap.
Il a précisé que parmi les réflexions, il existe un projet autour de Carthage et un autre qui porte sur l’art contemporain tunisien. Le président de l’IMA a rappelé le soutien de l’institut à différentes initiatives en Tunisie, à l’instar de « la création de l’université de tous les savoirs ».
Rappelant que les artistes tunisiens sont présents dans différents évènements, l’ex-ministre français de la culture a exprimé son souhait d’organiser un grand événement à l’IMA pour la Tunisie comme celui organisé pour le Maroc en 2014. « Mais, nous n’organisons pas systématiquement des événements pays par pays », a tenu à préciser le président de l’IMA.
Jack Lang a auparavant donné une idée sur les différentes expositions et événements prévus. Il a annoncé à cet égard qu’un focus sera fait sur la Palestine à partir de février et jusqu’au mois de mars 2016, soulignant que la Palestine sera à l’honneur pendant plusieurs semaines.
Le directeur de l’IMA a indiqué qu’une rencontre sur la religion et le pouvoir sera organisée pour donner une vraie image sur le monde arabe. « Notre rôle est de mettre en valeur les transformations positives dans le monde arabe et de faire comprendre que le monde arabe ne peut pas être assimilé aux tueurs », a affirmé Jack Lang.
Il a fait valoir que l’IMA est une institution qui doit faciliter la compréhension historique et contemporaine du monde arabe.

D’après TAP

Articles similaires