Tunisie : à Mateur, un pensionnaire malade transféré à l’hôpital dans la voiture du ministre

/images/articles/Neji-jalloul-Mateur-Bizerte.jpg

La direction de l’internat primaire de Mateur (gouvernorat de Bizerte) était en situation délicate face à la crise de santé attrapée au cours de la nuit par l’un des pensionnaires. 

Ne disposant d’aucun de moyen de transport pour le transfert du malade vers un centre de soins (on nous en dira tant !), les responsables de l’internat ont dû attendre la matinée. Et là, surprise ! Le cortège de Néji Jalloul, ministre de l’Education, se pointe devant les portes de l’établissement. Vous parlez d’une fabuleuse coïncidence ! Accompagné du gouverneur de Bizerte et d’une députée de l’ARP (Assemblée des représentants du peuple), le ministre venait en visite impromptue s’enquérir des conditions de travail et de séjour en cet internat primaire unique du pays. Le hasard faisant bien les choses, la voiture du ministre était la bienvenue et le ministre a ordonné à son chauffeur de transporter le jeune patient à l’hôpital militaire de Tunis où il a été admis et où il reçoit actuellement les soins nécessaires. Pendant le transfert du malade, le ministre n’a pas perdu le nord et il a accompli ce pourquoi il était venu : inspection des lieux et des personnes.
Ce cas d’absence de véhicule administratif dans un internat, fera-t-il l’objet d’une réunion de travail en vue d’un traitement sérieux de ce problème ? Ou assistera-t-on à un nouvel épisode promotionnel d’image ministérielle, rappelant celle de M. Jalloul imposant à la direction d’une école l’inscription irrégulière d’un élève ? Opération qui, rappelons-le, a propulsé le ministre vers les cimes de la popularité ? En attendant le traitement de cette affaire, le ministre a promis de doter une voiture à l’internat primaire de Mateur.

M. Bellakhal

Articles similaires