Tunisie – AlphaMena : 15 entreprises étatiques font partie des «Zombie Companies»

/images/articles/Economie-Tn-investirentunisie.jpg

Kais Kriâa, directeur général d’AlphaMena, cabinet indépendant d’analyse financière, est revenu sur la situation des entreprises publiques cotées en bourse durant les cinq dernières années. 

Le directeur général d’AlphaMena a présenté une étude selon laquelle 15 entreprises étatiques dont les trois banques publiques, Les Ciments de Bizerte, Carthage Cement, STAR, SALIM, Modern Leasing, SOTRAPIL, Essoukna, SIMPAR et SIPHAT font désormais partie des « Zombie Companies » : « Ce sont des sociétés qui ont besoin, chaque année, de plans de restructuration et de sauvetage pour assurer la continuité des activités », a-t-il indiqué, lors de son passage lundi 18 janvier 2016 sur Express FM
Selon Kais Kriâa, ces entreprises devraient perdre 34 millions de dinars en 2015, contre un bénéfice de 174 millions en 2010 : « Les entreprises privées sont la locomotive de la Bourse de Tunis. Les sociétés publiques, quant à elles, sont le maillon faible », a-t-il conclu.

D.M

Articles similaires