Tunisie : la commémoration de la révolution boudée par les Bizertins

/images/articles/commemorationrevolution_bizerte.jpg

A l’instar des autres régions du pays, Bizerte, terre du martyre et des sacrifices pour l’indépendance et la liberté, a célébré le 5ème anniversaire de la Révolution.
Les responsables de tous bords ont obtempéré aux appels des autorités pour la conception et la mise en application de programmes spécifiques, censés traduire la joie citoyenne pour un événement exceptionnel.

 Si bien que les concepteurs de ces festivités, sans doute marqués par des manières de faire uniformes et conformistes, ont investi leurs faibles moyens pour « servir » des manifestations de réjouissance inintéressantes. Qui n’ont en tous cas pas produit l’effet escompté ni suscité l’engouement populaire attendu. Les gens ont vaqué normalement à leurs affaires, les terrasses des cafés étaient bondées. Alors que se déroulaient dans des locaux confinés des activités où l’on cherchait à imposer l’idée d’un succès incontestable de la révolution. Cependant que la réaction d’une majorité de citoyens et notamment de jeunes n’hésitaient pas à annoncer à qui voulait les entendre « leur profonde amertume et leur vive déception pour le mauvais usage qu’ont fait les politicards d’une révolution destinée au départ à redonner sa dignité à un peuple bafoué pendant des décades. »
La commémoration de la révolution, si elle a sans aucun doute animé certains espaces, elle est passée presque inaperçue dans l’ensemble de l’espace public des différentes cités de la région de Bizerte.

M. Bellakhal

Articles similaires