Tunisie : nette régression de la production d’huile d’olive au cours de la nouvelle saison

huile_olive_tunisienne.jpgLe ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche prévoit, pour la nouvelle saison, une nette régression de la production d’huile d’olive pouvant atteindre 60%.

Dans un communiqué rendu public lundi, le ministère table sur une production d’environ 150 mille tonnes d’huile d’olive, contre 340 mille tonnes lors de la saison écoulée. Le prix de vente aux consommateurs de l’huile d’olive se situe entre 6 et 7 dinars le litre. Le ministère souligne encore que la saison de la cueillette des olives (2015/2016) a enregistré un avancement de 40%.

Entre le début et la fin novembre 2015 (pour la saison 2015/2016), les exportations d’huile ont atteint près de 6700 tonnes, avec une moyenne de prix de près de 7,2 dinars le kilo contre 9 mille tonnes et une moyenne de prix de 6,3 dinars le kilo, au cours de la même période de la saison écoulée.

Le rendement des olives au niveau de la production d’huile est considéré comme normal par rapport à cette période de la saison, précise la même source. Et d’ajouter que pour la variété d’hiver ce rendement a oscillé entre 16 et 18% et a varié entre 18 et 22%, s’agissant de celle de chamlali.

Le ministère a, par ailleurs, annoncé que 988 huileries (dotées du système continu) sont actuellement en phase de production avec une capacité globale estimée à 30 mille tonnes par jour, contre 1150 huileries au cours de la même période de la saison écoulée.

Les prix des olives enregistrent actuellement une hausse par rapport à la saison précédente.

Au cours de la dernière semaine du mois de décembre 2015, les moyennes maximales et minimales ont atteint entre 850 et 1350 millimes le kilo, contre 730 et 1130 millimes lors de la dernière saison.

Investir En Tunisie, d’après TAP

Articles similaires