Tunisie : création d’une unité de production de super triple phosphate

Un accord a été signé, dimanche 27 décembre, à Médhila (gouvernorat de Gafsa) entre le groupe chimique tunisien (GCT) et des entreprises chinoises pour la création d’une unité de production de super triple phosphate.

Il s’agit de la quatrième phase d’un projet baptisé Médhila 2, pour la production d’engrais chimiques dans cette zone, dont la réalisation avait démarré dans la en 2010.
La capacité annuelle de production de cette nouvelle unité qui entrera en exploitation, début 2018, est de 400 mille tonnes de super triple phosphate, a indiqué Romdhane Souid, PDG de la compagnie de phosphate de Gafsa et du GCT.
Lors de la cérémonie de signature d’accord, Zakaria Hamad, ministre de l’industrie, de l’énergie et des mines a indiqué que le projet Médhila 2, réalisé avec un investissement de 632 MDT, devra renforcer la capacité de production de la Tunisie en engrais chimique et améliorer son positionnement sur le marché international.
"La production de phosphate a connu une hausse par rapport aux années précédentes", a-t-il dit, ajoutant qu’en 2015, la production de phosphate commercial est passée de 937 mille tonnes au cours du premier semestre à 2 millions 300 au deuxième semestre". "Notre objectif est d’atteindre, une production de 6 millions de tonnes de phosphate commercial en 2016", a-t- il souligné.
Le ministre a indiqué qu’environ 30 pc des investissements seront consacrés à l’environnement dans la zone Médhila 2 et les émissions de gaz provenant des unités seront conformes aux normes internationales.
Ce projet générera 540 postes d’emploi et la production de cette unité sera commercialisée à Bengladesh, Iran et le Brésil. Le projet Médhila 2 est également composé d’une unité de production d’acide sulfurique et d’une unité d’acide phosphorique. Le taux d’avancement de ces unités est de 70 pc.

Investir En Tunisie, d’après la TAP

Articles similaires