Prêts saoudiens de 659 Millions de dinars à la Tunisie, pourquoi faire ?

Sur invitation du Roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, le président de la République, Béji Caïd Essebsi effectue une visite officielle, les 22 et 23 décembre 2015, à Riyadh, en Arabie Saoudite. 

A cette occasion, Caïd Essebsi a coprésidé avec le roi Salmane, mardi, une cérémonie officielle de signature de plusieurs accords de coopération et de mémorandums d’entente dans les domaines de l’électricité, la protection civile, outre le transport terrestre des personnes et des marchandises.
Deux autres accords de prêt avec le Fonds saoudien pour le développement et la Banque islamique pour le développement ont été signés, en présence du ministre des Finances, Slim Chaker. D’une valeur totale de 659 millions de dinars, ces prêts devront financier le projet de la centrale électrique de Mornaguia, dans le gouvernorat de la Manouba. Selon le ministre des Finances, il s’agit d’un investissement de 745 millions dinars, dont les 86 millions dinars manquants seront financés par l’État tunisien.
Pour sa part, Khemaies Jhinaoui, conseiller diplomatique au cabinet du président de la République, a indiqué que le chef de l’Etat se réunira, aujourd’hui, avec des hommes d’affaires et des investisseurs saoudiens dans le cadre d’un forum organisé à l’initiative de la Chambre des hommes d’affaires saoudiens. En marge de ce même forum, un conseil d’affaires tuniso-saoudien sera tenu.
Il est utile de rappeler qu’avec 38 entreprises saoudiennes ou à participation saoudienne pour des investissements de près de 1697 millions de dinars, l’Arabie saoudite est le troisième investisseur arabe en Tunisie. Le volume global des investissements des entreprises saoudiennes avoisine 544 millions de dinars. Depuis 1975, 22 accords de crédits ont été conclus pour un montant 660 millions de dinars, dans le cadre de la coopération avec le Fonds Saoudien de développement. Les échanges commerciaux étaient à hauteur de 12,4 MD en 2010, 64,1 MD, en 2014 et 37,4 MD jusqu’au mois de septembre 2015.

M.Khdimallah

Articles similaires