Mères célibataires: la plupart des cas enregistrés au Grand Tunis, Sousse, Sfax et Nabeul

Rim Brahmi, chef de service à la direction générale de la promotion sociale auprès du ministère des Affaires sociales, a annoncé que les services sociaux ont enregistré 862 nouveaux cas de mères célibataires en 2014.

« Chaque année, une moyenne de 1000 naissances hors mariage sont enregistrées par les institutions affilées au ministère des Affaires sociales », a-t-elle ajouté, lors d’une conférence de presse tenue mercredi par l’association Santé Sud Tunisie, autour du programme « Pour une meilleure insertion sociale et professionnelle des mères célibataires au Maghreb ».
Brahmi a, également, présenté une étude sur la situation de 709 mères célibataires parmi les 862 nouveaux cas recensés en 2014. Selon l’étude, la plupart des cas sont enregistrés essentiellement dans les gouvernorats du grand Tunis, Sousse, Sfax et Nabeul. Les 709 mères célibataires sont réparties selon l’âge comme suit : 316 mères (entre 18 et 25 ans), 166 mères (entre 26 et 30 ans), 106 mères (entre 31 et 35 ans), 61 mères (plus de 36 ans) et 47 mères (-18 ans).
S’agissant du niveau d’instruction, l’étude a montré que 369 mères ont un niveau primaire et collège, 150 ont un niveau secondaire, 59 ont un niveau universitaire, 54 sont analphabètes, 13 sont diplômées, 5 possèdent une formation professionnelle et 32 cas inconnus.
Concernant l’activité professionnelle, l’étude a montré que 309 mères sont en chômage, 163 travaillent dans le secteur des services et 94 dans le secteur industriel, 51 sont enseignantes d’université, 39 travaillent pour leur propre compte, 12 sont actives dans le secteur agricole et 9 sont des fonctionnaires.
Mentionnant l’absence de programmes spécifiques consacrés aux mères célibataires au sein du ministère des affaires sociales, Rim Brahmi a indiqué que les mères célibataires bénéficient de quelques programmes consacrés aux familles défavorisées ou à faible revenu.

Investir En Tunisie, d’après TAP

Articles similaires