Tunisie-MI : alerte maximum, à l’approche du réveillon !

MI_Tunisie_635.jpgBranle-bas au ministère de l’Intérieur, avec la mise en place d’une cellule de crise qui ne cesse de se réunir, jour et nuit, sous l’œil attentif de Najem Gharsalli et en présence de tout l’état-major de la Sûreté nationale.

Ces séances de travail auxquelles prennent part également des représentants des autres parties concernées, à savoir les ministères de la Défense, de la Justice, du Tourisme et de la Santé, focalisent sur l’analyse de la situation sécuritaire qui prévaut dans le pays, ainsi que sur les mesures préventives à prendre pour «relever le défi terroriste des fêtes de fin d’année».

Ainsi, l’Etat va sortir, à cette occasion, son artillerie lourde, avec la mobilisation d’une armée de policiers, de gardes nationaux, de soldats, de douaniers et d’agents de la Protection civile.

Des patrouilles mobiles vont sillonner les quatre coins de la République. Des barrages policiers «s’implanteront» partout, et particulièrement dans les principaux axes routiers et dans les zones dites sensibles (hôtels, restaurants, boîtes de nuit, grandes surfaces, chancelleries étrangères…).

Dans la foulée, on aura les yeux grands ouverts, tant sur les frontières maritime, aérienne et terrestre, que sur les transports publics, sans compter l’intensification des descentes policières dans les quartiers populaires, et les opérations poussées de contrôle d’identité et de fouille des véhicules.

Des hélicoptères seront également de la parade pour survoler l’espace aérien du pays et apporter, ainsi, aide et soutien aux troupes au sol. Bref, tout semble avoir été pris en considération dans ce plan de vigilance exceptionnel pour la réussite duquel tous les citoyens aimant leur pays devront s’impliquer et cela en faisant preuve de compréhension, de solidarité et de patience.

Investir En Tunisie

Articles similaires