Tunisie : l’accident de l’ENIB est dû à une erreur de dosage du béton coulé

MM. Mohamed Salah Arfaoui et Chiheb Bouden, respectivement ministre de l’Equipement et de l’Enseignement supérieur ont effectué, hier mercredi 9 décembre 2015, une visite d’inspection au chantier de construction de l’Ecole Nationale des Ingénieurs de Bizerte (ENIB) où a eu lieu un grave accident dû à l’effondrement de deux planchers et qui a provoqué des blessures à cinq ouvriers.

Les deux ministres accompagnés du gouverneur et de certains députés de la région ont inspecté les lieux et pris connaissance des mesures de sécurité prises, après coup, dans l’attente des conclusions de l’enquête diligentée par les autorités. Tout en se félicitant que le sinistre n’a pas occasionné de pertes humaines, M. Arfaoui a assuré que les causes de l’accident ne pouvaient être imputées à une volonté délibérée d’abus, mais simplement à une erreur inconsciente dans le dosage du ciment armé utilisé pour le coulage des planchers. Un groupe d’experts a été constitué, a-t-il dit, pour déterminer les circonstances et délimiter les responsabilités avant de prendre les mesures administratives appropriées. Le ministre a annoncé la reprise du chantier, mercredi prochain.
De son côté, M. Bouden a indiqué que son département allait coordonner ses actions avec celles du ministère de l’équipement afin d’éviter le renouvellement de tels incidents.
Les deux ministres ont ensuite effectué une visite aux victimes de l’accident gardés encore en observation au CHU de Bizerte.

M. Bellakhal

Articles similaires