Hans Vestberg, CEO D’Ericsson, à Paris « Les nouvelles technologies, levier pour réduire le CO2 de 15% d’ici 2030 »

Hans Vestberg, CEO d’Ericsson, a participé hier, mercredi 09 décembre 2015, à la conférence organisée par l’International New York Times « Energy for tomorrow » à la CCI de Paris qui a réuni des leaders mondiaux autour des enjeux liés au défi climatique actuel dans le cadre de la COP21.

 Hans Vestberg est intervenu plus spécifiquement sur le rôle majeur des nouvelles technologies dans le développement d’une nouvelle économie où l’émission de carbone sera sensiblement réduite.
Cela fait échos au dernier Mobility Report, publié par Ericsson en novembre dernier, dans lequel les nouvelles technologies avaient été identifiées comme levier permettant de réduire l’empreinte carbone. En effet, les TIC vont permettre de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs industriels. D’ici 2030, on pourrait en effet obtenir jusqu’à 15 % de réduction des émissions globales de gaz à effet de serre, l’équivalent d’environ 10 gigatonnes de CO2, soit plus que l’empreinte carbone actuelle des États-Unis et de l’Europe réunis.

Les nouvelles technologies sont par ailleurs au cœur de la qualité de vie urbaine des européens. Ainsi, deux personnes sur trois à Rome souhaiteraient que leur smartphone vérifie la qualité de l’eau dans les installations publiques. Et environ 60 % des propriétaires de smartphone à Paris voudraient comparer la consommation d’énergie en temps réel avec d’autres personnes de leur voisinage pour optimiser leur empreinte énergétique.

D’après communiqué

Articles similaires