La Tunisie investit en Jordanie !

Le Chef du gouvernement, Habib Essid, a donné, hier, le coup d’envoi à l’entrée en fonction du projet de la société « Agromillora Moyen- Orient », en Jordanie, installé sur une superficie de près de 50 mille mètres carrés.

Cette entreprise dont 65% du capital sont détenus par des investisseurs privés tunisiens, le reste l’étant par des Jordaniens (20%) et des Espagnols (15%), est spécialisée dans la production et la commercialisation des plants d’arbres fruitiers (oliviers, amandiers, vignobles) ainsi que l’amélioration des cultures.
L’activité de cette société, selon ses responsables, consiste à fournir à l’Arabie Saoudite, à l’Irak, à l’Egypte, à la Syrie et au Liban les meilleurs plants et variétés de fruits, de grenades, d’agrumes, de raisins, d’olives et d’amandes.
Le directeur exécutif de la société, Khaled Dridi, a souligné dans une déclaration, à l’agence TAP, que la société qui produit actuellement 3 millions de plants (oliviers et autres arbres) compte porter sa capacité de production à 6 millions de plants grâce à des compétences tunisiennes. Dridi a mis en relief les difficultés qui existent en Tunisie, à savoir la hausse des coûts et l’absence de services de manutention vers le Moyen-Orient, ajoutant que la Jordanie a été choisie pour l’installation de ce projet, vu sa proximité de la région du Moyen-Orient.
La ferme située entre la capitale jordanienne Amman et la mer Morte comporte des serres en plastique s’étendant sur 16 mille 400 mètres cubes. Elle est équipée des techniques les plus modernes, de systèmes d’irrigation et de protection des cultures et dispose des engrais nécessaires.

Investir En Tunisie

Articles similaires