Un 1er Fab Lab solidaire en Tunisie : l’apprentissage 3D au cœur de la Cité El Khadra

Initié par Orange Tunisie et la Fondation Orange et porté par l’Association Jeunes Science de Tunisie (AJST), le premier Fab Lab solidaire de Tunisie a été inauguré mardi 17 novembre à la Cité El Khadra, par Chiheb Bouden, Président de l’AJST et Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et Christine Albanel, Directrice exécutive en charge de la RSE, de la Diversité, des Partenariats et de la Solidarité & Présidente déléguée de la Fondation Orange.

Etaient également présents Néji Jelloul Ministre de l’Education, Meher Ben Dhiaa, Ministre de la Jeunesse et des sports, Latifa Lakhdar, Ministre de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine, Brigitte Audy, Secrétaire Générale de la Fondation Orange, Michel Monzani, Directeur de la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Orange et Didier Charvet, Directeur Général d’Orange Tunisie.
Du MIT à Tunis, un nouveau mode d’apprentissage est né
Nés au MIT (Massachusetts Institute of Technology) à la fin des années 1990, les Fab Labs (contraction de l’anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») sont des lieux de fabrication numérique ouverts qui regroupent un ensemble de machines à commande numérique. On y trouve imprimantes 3D, découpeuses laser et vinyle, fraiseuses numériques, scanners 3D ainsi que des logiciels de conception en open source…autant d’outils pour transformer une idée en prototype. Les Fab Labs sont basés sur les principes d’ouverture et de collaboration et s’appuient sur des machines et des réseaux qui permettent de s’échanger des fichiers dans le monde entier : un objet peut donc être conçu dans un Fab Lab, fabriqué dans un autre et amélioré dans un troisième. « Il s’agit de créer plutôt que de consommer », dit Niel Gershenfield, créateur du mouvement.

Fidèle à ce modèle, le Fab Lab Jeunes Science de Tunisie rejoint donc dès son ouverture le réseau international des Fab Labs qui respectent la Charte du MIT. Il s’appuie pour cela à la fois sur le savoir-faire de l’AJST et sa connaissance approfondie du concept mais aussi sur le soutien financier et l’accompagnement de la Fondation Orange et d’Orange Tunisie.
Avec sa « formule », le Fab Lab séduit déjà par des modes de production numériques innovants.
La Fondation Orange : un concept de Fab Lab vraiment solidaire
Parce que la Fondation Orange fait de l’éducation numérique sa priorité, elle intervient, là où elle est présente, notamment pour que les jeunes en difficultés accèdent gratuitement à ces nouveaux lieux de formation différents et non académiques. Donner à ces jeunes une nouvelle chance de s’intégrer et de retrouver confiance en leurs capacités, c’est donc l’objectif des Fab Labs solidaires, lieux d’apprentissage et de sociabilisation.
L’Association Jeunes Science de Tunisie : une grande expérience dans la vulgarisation scientifique
C’est au cœur de la Cité El Khadra (périphérie de Tunis) que la Fondation Orange et Orange Tunisie en partenariat avec l’AJST, association active depuis 41 ans et dotée d’un réseau de plus d’une trentaine de clubs sur tout le territoire, ont décidé de mettre en pratique ces principes du numérique solidaire. Le Fab Lab sera en effet ouvert à tous les publics : entrepreneurs, chercheurs, designers, élèves, étudiants, artistes, jeunes à la recherche d’un emploi, bricoleurs ou non…ou simples curieux fascinés par le monde de la création numérique. Dans cet atelier de fabrication numérique, ils seront accompagnés par les équipes de l’Association Jeunes Science de Tunisie dans un parcours de formation et par des salariés d’Orange Tunisie prêts à s’engager bénévolement.
Deux partenaires et une vision commune
A l’occasion de la conférence de presse tenue suite à l’inauguration et la visite du Fab Lab solidaire JST, les deux partenaires (Fondation Orange-Orange Tunisie et l’Association Jeunes Science de Tunisie) ont exprimé leur vision sur les Fab Labs solidaires et plus particulièrement sur le 1er Fab Lab solidaire en Tunisie :
Pour Christine Albanel, Directrice exécutive d’Orange, « Faire du numérique une chance pour tous, c’est l’objectif de la Fondation Orange. Avec le 1er Fab Lab solidaire de Tunisie, nous voulons d’abord que les jeunes qui n’ont pas accès à l’enseignement classique ou qui sont en difficulté, puissent avoir un avenir professionnel et citoyen dans ce monde qui se numérise ».

Brigitte Audy, Secrétaire Générale de la Fondation Orange, a précisé que « notre ambition est de faire émerger les Fab Labs solidaires dans tous les pays où nous intervenons. Nous constatons déjà dans certains pays l’effet positif des Fab Labs solidaires sur l’employabilité de jeunes adultes sans qualification et de collégiens qui reprennent une posture positive par rapport aux études ».
Chiheb Bouden, Président de l’Association Jeunes Science de Tunisie, a expliqué : « En plus d’être un espace de formation et de collaboration, on peut considérer le FabLab solidaire Jeunes sciences de Tunisie comme un outil de démocratisation dans le sens où il va rendre possible et faciliter la fabrication d’objets parfois difficiles d’accès ou non rentable sur à grande échelle… ». « Partager, échanger, provoquer les rencontres entre des publics issus d’horizons très divers, c’est aussi cela le Fab Lab JST », a-t-il de plus fait remarquer.
Badreddine Lasmar, Secrétaire Général de l’AJST, a exprimé « sa grande satisfaction quant à cette collaboration fructueuse qui permettra d’ouvrir le Fab Lab solidaire JST à terme vers toutes les régions en Tunisie par la création d’un atelier numérique mobile… ».
Didier Charvet, Directeur Général d’Orange Tunisie, a, pour sa part, réitéré l’engagement d’Orange Tunisie, dans la démocratisation du numérique et de l’innovation, en tant qu’opérateur responsable et solidaire. « D’ailleurs, ce côté catalyseur d’innovation du FabLab nous intéresse au plus haut point et je ne vous apprends pas qu’à l’étranger c’est une vraie révolution, qui conjugue machines-outils, logiciels libres et accros aux technologies, et c’est très bien que nous en soyons encore une fois les précurseurs en Tunisie, afin notamment de développer des synergies avec notre Orange Developer Center au Lac pour nos jeunes diplômés », a-t-il ajouté.
Asma Ennaifer, Directrice des Relations Extérieures, de la RSE et de l’Innovation d’Orange Tunisie, a déclaré qu’ « avec ce premier Fab Lab solidaire, l’objectif est de pousser les jeunes Tunisiens quelques soient leurs horizons, néophytes ou experts, à expérimenter, apprendre, fabriquer ensemble et partager leurs savoir-faire pour consolider leurs capacités d’insertion professionnelle. C’est notre rôle d’entreprise responsable et solidaire de participer par l’innovation numérique au développement de notre pays et encourager l’employabilité de nos jeunes…».

D’après communiqué

Articles similaires