Le gouvernement britannique nie avoir classé «Tunis-Carthage» un aéroport à haut risque

Le gouvernement britannique n’a pas classé l’Aéroport international de Tunis-Carthage sur la liste des aéroports «à haut risque». C’est ce qu’a affirmé vendredi 13 novembre 2015, à Tunis, le ministre britannique aux Affaires Etrangères, chargé de la région MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord), Tobias Ellwood.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, le responsable britannique a réfuté toute responsabilité de son gouvernement dans la publication par le journal britannique «Daily Mail» d’une carte des aéroports où plane la menace terroriste.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires