Tunisie-Loi de finances 2016: l’UTICA propose l’élimination totale du taux de 25%

Certaines dispositions de la Loi de finances au titre de l’exercice 2016 ne respectent pas les trois principes essentiels de la fiscalité dans le monde à savoir, l’équité, la neutralité et le consentement à l’impôt.

C’est ce qui ressort d’une réunion tenue hier, mercredi 11 novembre, par  un grand nombre d’hommes d’affaires à l’Utica (Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat) pour discuter du  projet de la loi de finances 2016.
Selon Taoufik Laaribi, Président de la commission fiscale à l’UTICA, quelques dispositions de la loi de finances rendent plus complexes le système fiscal en accordant plus de prérogatives aux agents de la fiscalité.
Intervenant jeudi 12 novembre 2015 sur les ondes de RTCI, M. Laaribi a ajouté que le conseil de la fiscalité de l’UTICA propose l’élimination totale du taux de 25% de la retenue à la source restante appliquée sur les transactions avec l’Etat, les collectivités locales et les établissements publics, car cette disposition est contraire au principe de l’équité fiscale. « L’UTICA est pour la retenue à la source mais elle est contre l’Etat qui recouvre plus que le nécessaire », a-t-il encore précisé.

D.M
 

Articles similaires