Tunisie : un outil pour pallier le manque de main d’œuvre pour la cueillette des olives (vidéo)

A l’approche de la saison de la cueillette, les oléiculteurs mettent la main sur leur cœur, profondément préoccupés par l’absence chronique et quasi-totale d’une main d’œuvre qui se chargerait d’assurer la cueillette des fruits.

Un jeune promoteur de la région de Bizerte semble avoir trouvé une solution à ce problème en important un outil ingénieux de cueillette des olives, en coordination avec les autorités officielles compétentes.
L’on  assure, démonstration à l’appui, que l’outil en question ne porte pas atteinte à l’arbre. Il s’agirait d’un peigne vibreur avec perche télescopique fonctionnant sur batterie 12 ou 24 volts. En peignant les branches, les dents de l’outil oscillant à haute fréquence font chuter toutes les olives sans effort. Il est entendu que l’investissement reste proportionnel au chiffre d’affaires. Cette gaule pourrait assurer, dit-on, jusqu’à une récolte de 50kg d’olives par heure.

 

 

 

M. Bellakhal

 

Articles similaires