Tunisie : «un enfant de la lune» intègre la classe à Bizerte

En Tunisie, ils sont un millier d’enfants à être atteints de cette maladie génétique assez rare qu’est la xeroderma pigmentosum (XP).

Ce nom poétique qui recouvre une douloureuse réalité, celle de ces enfants à qui la simple vie au grand jour est interdite. Les enfants atteints doivent se protéger totalement non seulement du soleil, mais de tout rayon Ultra-Violet qui met leur vie en danger par l’apparition très précoce (dès 2 ans) de cancers. Aussi, se trouvent-ils privés d’une vie normale dont une scolarisation légitime.
A Bizerte, une association appelée « Les enfants de la lune » œuvre avec le soutien du docteur Mohamed Zghal à intégrer ces petits touchés par cette terrible affection. Grâce à leurs efforts conjugués, ils ont réussi à obtenir qu’une salle de l’école Aïn Mériem de Bizerte soit aménagée de telle sorte qu’elle puisse accueillir un élève et lui permettre de suivre sa scolarité. Cet enfant a pu rejoindre ses camarades et pourra désormais bénéficier de son droit à une éducation normale, grâce à l’installation de  films protecteurs contre les rayons UV.

M. Bellakhal
 

Articles similaires