La vente des chaussures utilisées (fripe) interdite en Tunisie

Le président de la fédération nationale du cuir et de la chaussure, Younes Ben Taher, a indiqué que le secteur du cuir vit actuellement une crise pour plusieurs raisons, dont l’importation illégale et la non-application de lois comme celle interdisant la vente de chaussures utilisées (fripe) en Tunisie.

Dans une déclaration accordée mercredi 4 novembre 2015 à Jawhara FM, Ben Taher a ajouté que le secteur du cuir et de la chaussure a perdu un important nombre de postes d’emploi, citant comme exemple le gouvernorat de Sfax qui comprenait 10 mille employés dans ce secteur et qui n’emploi actuellement que 1500 personnes.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires