Tunisie : la STEG coupe l’électricité d’un collège de Joumine pour facture impayée

La Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz (STEG) est passée aux actes en  mettant ses mises en demeure à exécution.

La société avait averti qu’elle couperait le courant à ceux qui auraient des factures impayées. Ce qu’elle a entrepris était jugé « inacceptable » par le personnel et les élèves pensionnaires du collège de Jebel Semmane, siège de la délégation de Joumine, gouvernorat de Bizerte. C’est que la STEG n’a pas hésité à couper le courant électrique de l’établissement pour une facture en souffrance de  mille dinars. Le directeur de l’établissement évoque une erreur et assure que toutes ses factures ont été réglées.
Aux dernières nouvelles, les autorités seraient intervenues après de la STEG pour le rétablissement du courant. Si la mesure de la STEG est légale, si tant est qu’elle est justifiée, elle n’en demeure pas moins regrettable, les élèves internes étant les premiers lésés pour une anomalie dont les directions sont les premières responsables.

M. Bellakhal
 

Articles similaires