Banque mondiale : consultations sur le partenariat avec la Tunisie 2016-2020, du 2 au 6 Novembre

La Banque mondiale a annoncé le lancement d’une série de consultations avec des groupes diversifiés, dans le cadre du partenariat pays (CPP), qui guidera l’engagement du groupe de la Banque mondiale en Tunisie pendant la période 2016-2020.

La série de consultations entamée le 2 novembre, au siège du gouvernorat de Zaghouan sur le thème renforcer l’intégration sociale, se poursuivra jusqu’au 6 courant. La deuxième rencontre se tient mardi à Béja, sur la réduction des écarts entre les régions.
Ces consultations engloberont des représentants de la société civile, des associations de jeunes, le gouvernement Tunisien ainsi que des représentants du secteur privé se trouvant à Zaghouan, Béja et Tunis.
La nouvelle stratégie de la BM, consacrera des financements d’environ 1,25 milliard de dollars par an (2,5 milliards de dinars), afin de soutenir les efforts de la Tunisie pour renouveler son contrat social, en définissant un modèle économique offrant des opportunités aux personnes défavorisées, conformément aux propositions du programme du Cadre de partenariat par pays (CPP) pour la Tunisie, publié par la BM sur son site web.
D’après l’institution internationale, les consultations se feront sur la base d’un document que la Banque mondiale a élaboré et mis à disposition des différentes parties prenantes pour discussion.
Les consultations sur l’élaboration du Cadre du Partenariat Pays, visent à soutenir les priorités de développement de la Tunisie, tout en prenant en compte les priorités et orientations du pays pour la phase à venir, a t-elle précisé dans un communiqué.
Le document de la stratégie se base sur trois piliers, dont le premier consiste à restaurer un environnement propice à une croissance économique durable et à une création d’emplois induite par le secteur privé.
Le deuxième pilier repose sur la réduction les disparités régionales et le troisième sur la promotion d’une plus grande inclusion sociale et la réduction de la fragilité sociale, en mettant l’accent sur la jeunesse.
Ce document prévoit une croissance modeste de 0,8% pour la Tunisie en 2015.
Au vu des prévisions économiques difficiles, la Banque Mondiale prévoit la poursuite de l’allocation d’une bonne partie des financements consacrés à la Tunisie, au renforcement du budget, afin de mener les réformes gouvernementales destinées à accélérer la croissance intégrale et créer des opportunités d’emplois.
Pour permettre une participation plus large à cette consultation, la Banque mondiale met en place une plate-forme électronique interactive en trois langues sur son site internet: www.banquemondiale.org/tn.

Investir En Tunisie d’après TAP
 

Articles similaires