Sanofi et l’Institut Pasteur de Tunis s’associent pour lutter contre la leishmaniose

Sanofi annonce aujourd’hui la signature d’un partenariat avec l’Institut Pasteur de Tunis afin de lutter contre la leishmaniose cutanée grâce à des outils de sensibilisation destinés aux enfants des zones endémiques de Tunisie.

Avec le soutien de la Direction de la Médecine Scolaire et Universitaire du Ministère de la Santé, et du Ministère de l’Education, ce partenariat sera initié dans les écoles de 7 gouvernorats prioritaires, les plus touchés par la maladie.
La leishmaniose cutanée est actuellement endémique dans 87 pays à travers le monde.1 On estime qu’il y a chaque année de 700 000 à 1,3 million de nouveaux cas dans le monde.2 La leishmaniose cutanée représente en Tunisie un problème important de santé publique avec environ 3000 nouveaux cas déclarés par an3, principalement chez les enfants.
« Même si la maladie est généralement bénigne et spontanément résolutive, elle est inquiétante à cause de la chronicité des lésions et des préjudices esthétiques, psychosociaux et économiques importants qu’elle engendre. Il est utileque les populations en connaissent mieux les symptômes, le mode de transmission ainsi que les moyens de prévention afin d’améliorer la prise en charge de cette maladie et permettre de diminuer progressivement l’exposition au parasite causal, et par conséquent l’incidence des cas », a soulignéle Pr.Karim Aoun, Directeur Général de la Santé et Chercheur à l’Institut Pasteur de Tunis.
«Sanofi est depuis longtemps engagé dans la lutte contre les maladies tropicales négligées et la leishmaniose en particulier. Ce combat passe par la mise à disposition de médicaments avec une politique de prix préférentiels, mais il va bien au-delà. Nous sommes aussi engagés avec nos partenaires dans la formation des professionnels de santé ainsi que dans les actions de sensibilisation et d’information des populations»a déclaré le Dr. Guillermo Doll, Directeur Maladies Tropicales Négligées et Tuberculose, Accès au Médicament, Sanofi.
C’est à l’occasion des 2èmes Journées Franco-Maghrébines de Parasitologie et Mycologie, qui se déroulent du 28 au 31 octobre 2015 à l’Institut Pasteur de Tunis, que les partenaires ont confirmé leur engagement commun dans la lutte contre la leishmaniose cutanée.Sanofi et l’Institut Pasteur de Tunismettent à disposition des outils de sensibilisation, notamment une bande dessinée éducativeainsi que des outils d’évaluation pour garantir une bonne transmission des messages clés et une pédagogie adaptée à la population cible. La bande dessinée intitulée « Le secret de Yamina », développée en collaboration avec les Instituts Pasteur de Tunis, notamment le Laboratoire de Recherche « Parasitoses médicales, Biotechnologies et Biomolécule » LR 11-IPT-06, et d’Alger, est disponible en arabe et en français. Cet outil éducatif a fait l’objet d’une enquête« connaissance-attitude-pratique »(CAP), qui a démontré son efficacité auprès d’écolierstunisiens. « La BD participera à l’éducation sanitaire des élèves dans leur milieu scolaire et à la dissémination du savoir acquis dans leur entourage, créant une conscience collective utile dans le contrôle de la leishmaniose cutanée », a déclaré le Pr. Karim Aoun.
« Grâce à cette bande dessinée développée avec le support scientifique des Instituts Pasteur de Tunis et d’Alger, et à l’expertise et au soutien des Ministères de l’Education Nationale et de la Santé, nous pouvons espérer accroitre le niveau de connaissances de la maladie et ainsi contribuer à réduire de manière significative le nombre de cas, encore trop élevé », a déclaré le Dr. Chokri Jeribi, Directeur Médical, Affaires Réglementaires et Affaires Publiques, Sanofi Tunisie.

D’après communiqué
 

Articles similaires