Les Tunisiens pourront désormais travailler facilement en Algérie

Le Chef du gouvernement, Habib Essid, et son homologue algérien Abdelmalek Sellal ont signé, lundi, à Alger, 10 accords de coopération, des mémorandums d’entente et des programmes exécutifs sectoriels.

Parmi ces conventions adoptées, l’accord d’un permis de travail sur le sol algérien est délivré sous simple présentation d’un contrat de travail avec un employeur, sans autres procédures supplémentaires. Cet accord entrera en vigueur avant fin 2015.
Les deux parties ont, en outre, examiné les moyens d’activer la convention d’établissement entre la Tunisie et l’Algérie signée en 1963, a déclaré à l’agence TAP Touhemi Abdouli, secrétaire d’Etat chargé des Affaires arabes et africaines.
M.Abdouli qui préside la commission de suivi tuniso- algérienne, a ajouté que les deux parties ont convenu de mettre à jour, par étape, les clauses de la convention d’établissement, et ce, à partir de 2016, lors des travaux des commissions mixtes.
La convention d’établissement comporte 5 volets sur les libertés en termes d’accès au marché du travail, de propriété, de déplacement, de séjour et de transferts financiers.
Depuis juin 2012, la Tunisie a décidé, unilatéralement, et sur décision du président de la République, d’accorder aux Algériens ces cinq droits.

Investir En Tunisie
 

Articles similaires