Tunisair suspend la ligne Tunis-Dubaï : le pourquoi du comment

Largement déficitaire, la ligne aérienne Tunis-Dubaï a été suspendue, officiellement, dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre.
Le choix, en ce moment, de la direction générale de Tunisair laisse entendre que l’arrêt de l’octroi des visas d’entrée aux Emirats Arabes Unis est la cause de cet arrêt des vols.

 Or, le blocage des visas revient au mois de septembre 2014 et avant cette date cette ligne était toujours déficitaire…
Face à une concurrence exacerbée, la compagnie tunisienne a toujours rencontré d’énormes difficultés pour maintenir un coefficient de remplissage de ses appareils qui soit optimal et ce malgré l’utilisation d’un avion de petite capacité, en l’occurrence un Airbus A.319 ER, acheté spécialement pour cette ligne, qu’elle assurait depuis un peu plus d’une dizaine d’années.
Sur le plan tarifaire, Tunisair était sans aucun doute la plus compétitive, mais ne pouvait faire le poids notamment face à Emirates qui assurait jusqu’à une période récente un vol quotidien Dubaï-Tunis et qui offrait une très large panoplie de vols en continuation, notamment vers l’Asie.
Ces vols moyens courriers, les plus longs dans le réseau de la compagnie, nécessitent une rotation des équipages d’au moins 48h sur place comme l’exigent les lois de l’aviation. Après plusieurs vérifications par la direction de la compagnie, il s’est avéré que ces rotations dans la ville ayant les hôtels les plus chers au monde pèsent trop lourd sur les caisses de Tunisair.
Pour stopper l’hémorragie, la direction de Tunisair a donc pris la décision de stopper la ligne, pas seulement pour cet hiver, mais de manière définitive. La fermeture de cette ligne perdante est certes un mal nécessaire pour redresser les équilibres financiers de la compagnie.

D.M

Articles similaires