Loufoque : un candidat aux élections américaines s’engage à fermer les mosquées pour lutter contre Daesh

Donald Trump, vous connaissez ? C’est le candidat à la première républicaine pour la prochaine élection présidentielle américaine. « Les Hispaniques ? tempête-t-il invariablement, tous des criminels ou des violeurs ». Estime-t-il dans la même veine hystérique que tous les musulmans sont des terroristes ? C’est ce qu’il a laissé entendre lors de son passage sur la chaîne de télévision Fox Business en déclarant sans sourciller que s’il était élu, il fermerait toutes les mosquées des Etats-Unis.

« Je le ferai absolument », a-t-il répondu à un journaliste qui lui demandait s’il fallait fermer les mosquées aux Etats-Unis pour lutter contre DAESH.
Cependant, Il devait tempérer ses propos quelques secondes plus tard en expliquant qu’il regarderait ça de plus près en cas d’élection. Il a également indiqué que les fermetures dépendront de « si la mosquée, vous savez, est prête à dégainer », faisant une allusion non voilée au terrorisme.
Cette position a provoqué une vague de critiques au sein même de son parti qui l’a jugée anticonstitutionnelle.
Donal Trump est considéré comme l’héritier d’une tradition de politiciens loufoques aux USA. Entre autres propositions, il aurait suggéré de mettre le Mexique à l’amende et l’obliger à payer 100 000 $ pour chaque immigré illégal.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires