BGFIBank, le groupe bancaire le plus important d’Afrique Centrale, à la conquête de la Tunisie

Le groupe bancaire le plus important d’Afrique Centrale, BGFIBank, et la BMCE Bank figurent parmi les onze candidats déclarés à la reprise de la Banque franco-tunisienne (BFT), le plus ancien établissement de crédit en Tunisie.

Les neuf autres candidats ayant manifesté leur intérêt pour le rachat de cette filiale de la Société tunisienne de banque (STB) sont: la Société de fabrication des boissons de Tunisie (SFBT), le premier brasseur tunisien fondé par Hammadi Bousbiaa, un ancien vice gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie reconverti dans l’industrie, le conglomérat industriel tunisien Elloumi, les groupes émiratis Dubaï Holding et Dubaï Investment Group (DIG), les koweitiens KIPCO et Global Investment House, le groupe bancaire libanais AUDI et la holding publique libyenne LAFICO (Libyan Arab Foreign Investment Company). Et la liste n’est pas encore définitive, selon notre confrère Tustex.
En effet, la banque franco-tunisienne traine un vieux différend qui l’oppose à l’Arab business consortium investment (ABCI) et qui nécessite un engagement conséquent de l’Etat tunisien afin que le repreneur ne soit pas rattrapé par les conséquences juridiques de ce litige.
En se positionnant, BGFIBank réaffirme ses ambitions de conquérir le reste du continent après s’être implanté dans des pays tels que le Cameroun, la Guinée équatoriale, le Bénin et Madagascar, notamment. Si BGFIBank parvenait à acquérir cette entité, cela renforcerait son positionnement en Afrique, particulièrement en Afrique du nord. Une opération qui s’inscrit dans les perspectives de ses managers, qui entendent construire un groupe financier africain pour le monde.
Notons ainsi qu’outre l’obtention de l’agrément bancaire en Tunisie, les candidats à la reprise du plus ancien établissement de crédit tunisien sont aussi intéressés par les actifs de la banque.

M.Kh
 

Articles similaires