Tunisie : campagne de nettoyage des cimetières de la région de Bizerte

Les campagnes se multiplient et se ressemblant presque, dans le gouvernorat de Bizerte. C’est l’hygiène qui constitue le principal souci des responsables municipaux : collecte des ordures, élimination des déchets de toutes sortes.

Avec plus ou moins de succès, faut-il le dire, l’inconscience, l’irresponsabilité, le laisser-aller de la collectivité s’étant avérés plus forts et plus constants à maculer les milieux que les efforts consentis par les services publics et les associations à les assainir.
La cible a été cette fois un entretien des cimetières de toute la région. Ces champs de repos dont l’entretien est inscrit dans les calendriers municipaux ne bénéficient malheureusement pas de l’intérêt requis. Le meilleur exemple demeure celui du cimetière El Aïn de Bizerte qui demeure l’un des plus inesthétiques qui soit, outre le fait qu’il est arrivé à saturation. Le responsable des collectivités publiques au gouvernorat a indiqué que cette campagne qui touche les cimetières des différentes confessions s’imposait et devrait permettre de supprimer « quelques anomalies » appelant la société civile à s’impliquer dans ce genre d’actions. Il a annoncé, par ailleurs, que l’administration « pense à affecter à ces lieux du repos éternel deux employés permanents qui seront chargés de l’entretien »
Le doute est permis !

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires