Tunisie : le ministre français de la Défense en visite à Bizerte

En visite en Tunisie, le ministre de la défense français, J-Y Le Drian, en a profité pour se rendre, le 5 octobre 2015, à la base aérienne de Sidi Ahmed à Bizerte.

Il a inspecté, en compagnie du général de Saint-Quentin patron des forces spéciales françaises, un contingent des forces spéciales tunisiennes. Ce contingent qui compte un millier d’hommes dont la moitié est, actuellement, affectée aux opérations.
Cette visite aux FS tunisiennes survient en marge des accords passés entre la Tunisie et la France assortis d’un montant de 20 millions d’euros destinés à doper les capacités des FS et du renseignement tunisien dans le cadre de la lutte commune contre le terrorisme.
Hier, mardi, c’est le CEMA(chef d’état-major des armées) français qui a participé, à Tunis, à une réunion des chefs d’état-major des pays du groupe 5+5.
Vers la mi-octobre, l’on apprend qu’une réunion de la commission mixte militaire se réunira à Tunis en vue de l’élaboration d’un agenda des formations et livraisons françaises au profit des forces armées tunisiennes.
Sur la période 2015-2017 ce sont 20 millions d’euros que la France dépensera pour former et équiper les forces armées tunisiennes. Les FS françaises mènent régulièrement des actions de formation de leurs homologues tunisiens. Actuellement un petit groupe de formateurs sont à Bizerte.
Pour leur part, Les FS américaines mènent aussi à Bizerte des actions de formation et SOCAFRICA (Commandement des États-Unis pour l’Afrique) y maintient une cellule de liaison dédiée au renseignement.
Pour l’année fiscale 2016, les USA devraient financer l’armée tunisienne à hauteur de 100 millions. Récemment, le Pentagone a annoncé la livraison de blindés légers et de radios tactiques à l’armée tunisienne.

M. BELLAKHAL
 

Articles similaires