Les USA livreront à la Tunisie plusieurs équipements de guerre

Entre le 15 et le 25 septembre 2015, plusieurs contrats ont été signés entre le département de la Défense américain et des sociétés privées dans le domaine de l’armement et de la défense afin de livrer à la Tunisie d’armes.

Pour un montant de 375.804.316 dollars, le premier contrat, signé le 15 septembre entre le département de la Défense américain et la société Lockheed Martin, concerne la fabrication et la livraison à plusieurs pays de Missiles AGM-114K Hellfire II pour le 30 septembre 2017. Les pays concernés par cet accord sont : la Tunisie, l’Egypte, l’Iraq, le Pakistan et l’Indonésie.
Afin d’effectuer des opérations de maintenance et de mise à niveau des avions F-5 appartenant à la Tunisie, la société Northrop Grumman Systems a signé le 16 septembre un contrat de 32.458.183 dollars avec le département de la Défense américaine. Ces opérations, qui auront lieu entre la Tunisie et Florida, devront s’achever avant le 30 décembre 2018.
Pour un montant de 27.398.365 dollars, le troisième contrat en date a été signé le 23 septembre entre Lockheed Martin et le Département de la Défense américaine pour livrer, au 31 mai 2018, à la Tunisie, au Qatar et au Pakistan, l’assemblage électronique pour le lancement des missiles Hellfire II cité plus haut.
Deux jours plus tard deux autres contrats ont été signés ; le premier concerne la livraison, le 30 décembre 2016, de véhicules de troupes blindés et le deuxième contrat concerne la livraison, le 28 février 2017, de camions transporteurs «Family of Medium Tactical Vehicles».

D.M

Articles similaires